Articles

CHAPU APAOLAZA RENCONTRE A LOS TOROS

Image
Chapu Apaolaza, auteur du livre "le 7 juillet" aux éditions Atlantica est venu à la Peña A los Toros pour parler... de la peur.
Quand on lui a demandé un livre, Chapu Apaolaza a réfléchi, et voulait parler des braconniers en Afrique, mais son éditeur trouvait que c'était trop lointain. Alors il a parlé de l'encierro, qui l'a changé, et change la manière voir le monde de ceux qui le courent.
A ceux qui le courent pour la première fois, Chapu Apaolaza dit "aujourd'hui c'est le jour où tu auras le moins peur de ta vie, car tu ne sais pas encore ce que c'est vraiment que la peur"
Une fois le livre paru, Chapu était angoissé de l'accueil que le livre recevrait parmi les coureurs d'encierros. Et s'il avait tout imaginé? Si ce qu'il racontait n'avait rien à voir avec ce que ressentent ceux qui courent? Il se présente à son premier encierro après la sortie du livre, et voit quatre gaillards venir vers lui. Il se dit que sa dernièr…

LA CRÈCHE LANDAISE D'HOSSEGOR

Image
de Suzanne Labatut

Expo visible à la Rotonde de la Vignotte
2 bis boulevard Ferdinand de Candau à Mont de Marsan
dimanche 16 décembre de 15h30 à 18h
du samedi 22 décembre au dimanche 6 janvier de 15h30 à 18h
Entrée libre.




















PUPILLE

Image
Jeanne Herry





Clara sort de chez elle, monte sur son scooter, et arrive à l'hôpital où elle accouche. Sous le sceau du secret. Dès lors le personnel des services sociaux à l'enfance vont s'occuper du bébé, tandis que la maman repart à la fac. Puisque le nourrisson est adoptable, il faut lui trouver une famille, pendant les deux mois de délai obligatoire si la maman voulait le récupérer.

Jeanne Herry signe là son second film, après "elle l'adore" et quelques épisodes de la série "dix pour cent". Il y a un peu moins de rebondissements que dans "elle l'adore", c'est un tempo un peu plus lent, mais c'est tout aussi formidable, et émouvant. Gilles Lellouche est parfait, Sandrine Kiberlain et Élodie Bouchez aussi. Ce film ne montre pas uniquement tout ce qui se passe bien, mais éclaire les employés des services sociaux sous une lumière terriblement réaliste.
Une chose m'a un peu chatouillée : il y a trois bébés pour le même person…

A LA CROISÉE DES CHEMINS

Image
Extraordinaire soirée à Saint Paul lès Dax, avec les trois bons ingrédients pour une recette délicieuse et digeste :
Mamac
Guillo
Herenger

Si je connais bien le répertoire de Mamac, qui a longtemps chanté dans le groupe "Bon Temps Rouler" (même que c'était très très bon, et nous étions jeunes et beaux) et celui de Guillo tout aussi bien, je n'avais jamais entendu Herenger. Vestimentairement on est proche d'Antoine (celui qui est perdu sur un Atoll).
Tout les trois ont enchaîné les chansons des uns et des autres, voire même des compos originales, comme le magnifique "la fiancée du courant d'Huchet" qui est venue d'une légende que l'on raconte dans le pays des sables noirs.
Comme tout bon concert, il était trop court, malgré les rappels!
 Pierre Herenger
 Guillo
 Mamac









 Pour le final les jeunes de l'école de musique Saint-Pauloise sont montés sur scène!