dimanche 31 janvier 2016

SAVEURS TAURINES

Patrick Caule


En une vingtaine de nouvelles taurines fort bien écrites, Patrick Caule fait le tour du mundillo, nous contant aussi bien des anecdotes du siècle passé que de celui qui vient.
Mont de Marsan, Dax, Vic, Azpeitia, le Campo Charro, Roquefort, los Tres Reyes, peu d'endroits taurins échappent à sa plume aiguisée et non dénuée d'humour.
Mais le pur landais nous parle aussi des vaches marines, du surf (qui est pratiqué par des toreros bien entendu), de la cuisine, du vin, car tout ceci fait partie de nos traditions. On y trouve également une "case à palabres" car le Landais sait accueillir les autres cultures.

Un ouvrage que vous trouverez chez tous les bons revendeurs habituels au prix de 18€.

Saveurs Taurines, aux éditions Louis Rabier. 

jeudi 28 janvier 2016

Coup de pouce aux toreros du Sud Ouest à Arzacq

La vidéo de présentation de la journée


Ce ne sont pas moins de quatre toreros de notre région qui se verront offrir une opportunité à Arzacq , le 21 février.
Le matin une vache et un eral de la ganaderia de Françoise Yonnet (origine Sepuvelda de Yeltès) pour Jean et Dorian d'Adour Aficion .Le bétail est offert par l'organisation des organisateurs du Sud Ouest.
Le club taurin local offrira un novillo du Conde de Mayalde à Mathieu Guillon.
L'après-midi Baptiste Cissé actuera aux côtés du rejoneador basque Roberto Amendariz et du provençal El Rafi face à du bétail du Conde de Mayalde qui avait triomphé en 2015 dans ces mêmes arènes.

mercredi 27 janvier 2016

LES VŒUX COMMUNAUTAIRES


Madame la Maire a commencé son discours en remerciant la commune de Saint Pierre du Mont qui accueillait la manifestation. Saint Pierre du Mont, 2ème commune de l'agglo, et administré par son ami Joël Bonnet, qui était là, tout à côté, comme les autres maires des 18 communes. Moins les manquants pour maladie : celui de Lucbardez, et celui de Bostens, qui va mieux.

Geneviève Darrieussecq s'est lancée dans un marathon de remerciements, en passant par les préfets,députés, vice-présidents de Région, conseillers départementaux, excusant Riton, pardon Henri Emmanuelli, puis les maires et conseillers municipaux, les élus des territoires voisins, les autorités civiles et militaires, et la chambre de commerce, d'industrie, d'artisanat et d'agriculture, pour finir par les chefs d'entreprises et les directeurs de services.

Puis les vœux par eux-mêmes, de santé, de réalisation personnelle.

Geneviève Darrieussecq s'est ensuite lancée dans un portrait de notre société, crise, attentats, Espagne, colmatage des brèches et politiques contradictoires, alors qu'au fond le véritable enjeu est la réforme de la formation professionnelle. Et où est-il ce projet? Heureusement elle ne m'a pas interrogé, parce que je n'avais pas tout suivi...
Elle nous a raconté qu'aux USA (ce pays étrange où les gens sont armés et ont peur d'un camembert au lait cru) un type avait attiré 300 personnes pour une conférence payante intitulée "comment j'ai échoué dans mon entreprise" et ça m'a donné une idée*.  Elle a dit qu'ici ça n'aurait attiré pas grand monde, et c'est pas faux.
Commençant une phrase par "ce qui vaut au niveau national vaut au niveau local", elle a ensuite déballé toutes les réalisations faites depuis le début de son 1er mandat, à la mairie et à l'agglo. Là les serveuses se demandaient quand elles allaient pouvoir bouger un peu, et les spectateurs commençaient à regarder du coté du buffet... Bref c'était un lourd travail (à l'agglo!)
Tandis qu'à la Région ça bouge peu et sans véritable projet : le schéma départemental est minimaliste en dépit du bon sens pour conforter quelques baronnies locales et pas dans l'intérêt général. Riton t'as bien fait de rester chez toi, pour entendre ça...
Et la conclusion : les choses se font quand elles doivent se faire.
Ah ah, ce n'est donc pas la peine de s'agiter en tout sens alors?

Pour le Tourisme, il parait qu'on part de loin. Le directeur de l'Office de Tourisme a du se régaler d'entendre qu'en faisant venir la baleine du biome (voir article Sud-Ouest) ce n'était pas grand chose s'il n'y avait pas de manèges et de barbe à papa, personne n'irait à Pouydesseaux! Bah, on va bien à Bostens voir des tortues...
Et sans rire, le compte Instagram de l'Office de Tourisme du Marsan est dans le Top 20, c'est pas beau ça? Quoi, vous n'avez pas Instagram? Eh bien vous loupez quelque chose (mes photos notamment)
Après Geneviève Darrieussecq a parlé des entreprises qui fonctionnent: AGROLAND, comme je parlais à coté, je n'ai pas entendu le A, je me suis demandé si Jules-Edouard Moutic n'allait pas arriver, ou bien Christophe Salengro, et je souriais à cette idée. Mais non, en fait Agroland ça n'a rien à voir. Pour la FABRIK j'étais un peu plus au courant : en avril dernier ils ont fait un hackathon avec la NASA (les détails ici)  .  Hackathon ce n'est pas difficile à dire, ça commence comme "Haka" (vous savez le rugby, les AllBlack, tout ça) et ça fini comme un marathon, je ne sais pas ce que les hachtags venaient faire dans cette histoire...

Avant de finir, quelques mots sur la hausse de la démographie, plus importante dans les Landes que dans les autres départements aquitains.

ON EST BIEN ICI, AYEZ CONFIANCE, VIVE MONT DE MARSAN AGGLO !



Les tapas étaient réalisés par les cuisiniers de la maison de retraite de St Pierre du Mont, on s'est régalé! Rien n'était trop dur, une bonne variété de saucisses, avocats, œufs de caille, poulets à la tomate, gratin dauphinois, macarons, choux à la crème, tout ça maison, miam miam !

*je me demande si je ne vais pas faire une conférence sur le thème "j'ai perdu mon boulot mais mon ancien patron veut mettre quelqu'un à mon poste parce que mon ex-collègue est débordée sans moi"

ps: "ayez confiance" ça me fait toujours penser au Livre de la Jungle, plus précisément à Kaa.

mardi 26 janvier 2016

ENCORE HEUREUX

Benoit Graffin


Au bout de deux ans de chômage, Marie n'en peut plus des combines foireuses de son mari Sam, qu'elle aime toujours. Mais étant obligée de vivre dans la promiscuité de l'appartement de sa mère, qui est partie en maison de retraite pour leur laisser la place, elle culpabilise de cette situation qui n'est tenable pour personne.
Leur fille répète inlassablement au piano chez la méchante et riche voisine afin de gagner un concours qui lui permettrait d'étudier à Bordeaux. Mais la vieille meurt subitement.

Ah ça pour rigoler on rigole!!!
Benjamin Biolay en prince charmant mystérieux, Edouard Baer, volubile et amoureux, qui a peur que son épouse ne parte, et qui est prêt à tout pour la garder, mais c'est la crise et il ne trouve pas d'emploi. Bulle Ogier est une grand-mère formidable, aux phrases lapidaires et réalistes, à voir!!!
N'oublions pas la concierge et sa casquette de NY...
La fin est immorale, ou bien c'est une morale moderne : piquons ce qui doit revenir à l'état, après tout, ça ne fait de mal à personne!!! La police est un peu ridiculisée, mais pas tant que ça, et elle a tant à faire !
La salle éclate de rire à la fin, c'est trop bon!
A voir !!!!

CONFÉRENCE A LA PEÑA TAURINE A LOS TOROS




La Peña Taurine A Los Toros est heureuse d'accueillir une nouvelle fois, après une temporada 2015 particulièrement remarquée, le novillero péruvien


Joaquín Galdós Moreno.


Après l'écho que connut sa présentation au Plumaçon lors de la becerrada 2013, il a coupé en août dernier l'unique oreille de la novillada-concours de Saint Perdon.

Il sera accompagné de Adrien Salenc, lui aussi formé par Angel Gomez Escorial à la Fondation El Juli d'Arganda del Rey (Madrid). Le Français recevra à cette occasion le Prix "Avenirs Taurins" décerné au meilleur jeune de la novillada non piquée de la Madeleine 2015.


Entrée libre.
Ouverture des portes au public dès 19h.

_______________________________________

Invités : Joaquín Galdós Moreno / Adrien Salenc

Date :  Vendredi  12 février 2016

Horaire : 19h30

Lieu : Peña Taurine A Los Toros, 2 rue Léon Lalanne (quartier des arènes) à Mont de Marsan

dimanche 24 janvier 2016

Début de saison à Riscle

Arènes de Riscle, dimanche 24 janvier   
Journée des Clubs Taurins du Gers

Un novillo, compliqué, de Malabat pour Baptiste Cissé : une oreille
Un toro, très bon à droite, du même élevage pour Thomas Dufau : une oreille
Vuelta du toro de Thomas Dufau

Organisation parfaite du Tendidio Risclois


Comme tous les ans, la temporada du Sud Ouest commence par la journée de rassemblement des Clubs Taurins du Gers.
Le soleil aidant, les vieux ours, et même les plus jeunes, sont sortis de leurs tanières pour se rendre aux arènes de Riscle.
Après les retrouvailles et les dernières nouvelles du mundillo Sud-Ouestien), et avant les agapes, les nombreuses personnes présentes se sont retrouvés sur les gradins des arènes pour voir Baptiste Cissé et Thomas Dufau combattre deux exemplaires de la ganaderia Malabat propriété de la famille Fasolo.


Baptiste Cissé a hérité d’un éral costaud et très compliqué. Le bicho a bien poussé sous le fer de Laurent Langlois , puis s’est très vite décomposé. Charge courte et retours brusques ont contraint le jeune landais a être sur la défensive ou a vite donner la sortie par le haut . Le tyrossais coupe une oreille après un pinchazo et une bonne entière.



(sous les yeux de Julien)


Thomas Dufau reçoit à la cape un joli toro très typé Atanasio. Le bicho, abanto, est  bien piqué par Nicolas Bertoli. A la muleta, il est très compliqué à gauche et excellent à droite. Thomas profite de cette excellente corne pour enchaîner de très bonnes séries à droite.  Sur ce côté, le bicho va à mas, mais il ne s’améliore pas à gauche malgré les efforts du torero.

Le matador a du mal à fixer le Malabat pour l’estocade. Il réussit à placer une bonne entière après deux pinchazos et une demie.

Agréable matinée, qui je l’espère, donnera le ton tauromachique et météorologique de cette temporada 2016.


Prochain rendez-vous, le 14 février pour une Saint Valentin taurine à Magescq.

Thierry Reboul (y compris les photos)

samedi 23 janvier 2016

Brocas bouge :Fiesta Campera le 12 mars

ANNULÉ
Une nouvelle fiesta campera est organisée à Brocas par le club local en coopération avec celui du Houga.
Petit à petit l'équipe locale se rôde en vu de l'organisation de la célébration de son 40ème anniversaire dans 4 ans .




CHARLES DESPIAU ŒUVRES GRAPHIQUES

Musée Despiau-Wlérick, cabinet d'arts graphiques à l'étage.


Madame Chantal Davidson adjointe à la Maire chargée de la culture et du patrimoine
et Monsieur Christophe Richard conservateur en chef du patrimoine.




Charles Despiau a également illustré un livre de poème de Baudelaire,
qui à l'époque était un poète sulfureux !



La salle d'expositions était presque trop petite pour accueillir les nombreux visiteurs venus au vernissage de l'exposition des Œuvres Graphiques de Charles Despiau. Car s'il est connu et reconnu comme sculpteur, Charles Despiau aimait aussi dessiner. Les dessins exposés sont exclusivement des nus, et vous pourrez constater qu'à l'époque ce n'était pas la maigreur qui s'étalait sur le papier, et c'est réconfortant.  
Charles Despiau, dont on fêtera dignement la 70 ème année de disparition lors du prochain "Mont de Marsan Sculptures" consacré aux visages et aux expressions, par la sortie d'un livre. 

L'expo quant à elle est visible jusqu'au 30 avril, les dessins ne pouvant être exposé trop longtemps sans souffrir. 



mercredi 20 janvier 2016

VICTOR HUGO MON AMOUR

avec Anthéa Sogno et Sacha Petronijevic



Dans un Théâtre du Péglé plein comme un œuf nous avons assisté à la mise en scène des lettres d'amour échangées durant 50 ans par Victor Hugo et Juliette Drouet.
J'avais déjà assisté à la mise en scène des lettres échangées entre Raimu et Pagnol, ou bien entre Yvan Tourguéniev et Pauline Viardot (ah Lambert Wilson, revient!) et j'y avais pris beaucoup de plaisir.

Là je n'ai jamais réussi à entrer dans l'histoire. La passion de Juliette ne faisait aucun doute, ni celle de l'actrice éprise de son rôle.
Hélas Victor Hugo semblait un fantôme sans âme et sans présence.
Quand le noir se faisait, nul applaudissement mais des soupirs (d'ennui pour ma part).
Bref je me suis ennuyée.



lundi 18 janvier 2016

LA VIE TRÈS PRIVÉE DE MONSIEUR SIM

Michel Leclerc


François Sim (comme la carte) déprime : sa femme l'a quitté, sa fille ado passe son temps le nez dans son smartphone quand elle est avec lui, et il n'a pas de travail.
Rentrant de vacances, un voyage que son ex avait acheté avant de le quitter, il passe un mémorable voyage en avion (à voir, vraiment toute la salle rit aux éclats !) avant de passer voir son père à qui il ne dit rien et qui n'a rien à lui dire. Bref rien ne va.
Et puis il trouve un boulot de représentant en brosses à dents bio : le corps en noisetier, la brosse en sanglier, le top de la technologie (du fond des bois). Avec la voiture qui va avec. A partir de là, au lieu de prospecter, il fait plutôt une introspection, voire il part en vrille et tombe même amoureux de son GPS (qui s'appelle Emmanuelle, et pas Sandrine comme dans la chanson des Frères Brothers)
Mais à la fin il ira mieux et nouera une vraie relation avec son père !

A voir, Bacri est formidable comme toujours, accompagné de très beaux rôles de femmes que François Sim ne voit même pas, et on comprendra mieux pourquoi à la fin !
Ce film est une adaptation du livre de Jonathan Coe.

samedi 16 janvier 2016

ARGENTINA

Carlos Saura


Tout comme il l'avait fait à deux reprises pour le flamenco, où il avait réuni ceux qui le font vivre en 1995 et en 2010, Carlos Saura filme tous les rythmes typiques argentins.
De la chacarrera, à la copla, en passant par le carnavalito, la zamba, le chamamé, la double chacarrera, et ceux que j'oublie, nous voilà faisant le tour des sons de la grande Argentine.
Hélas, tout comme pour "Flamenco" les artistes sont filmés dans un lieu unique, dont nous ne sortons pas, aucune image extérieure.
Il y avait aussi des images d'archives d'Atahualpa Yupanqui et Mercedes Sosa (todo cambia)

Sinon j'ai passé 1h30 formidable, comme à un concert, j'avais envie d'applaudir à la fin de chaque morceaux, mais je ne l'ai pas fait, me rappelant que j'étais au cinéma.
Et puis Jairo chantait une chanson, et ça, vu que c'était l'idole de mon adolescence, ça vaut le détour. Il a toujours autant de voix et de dents, et ses cheveux sont gris. Mais il a bien vieilli ! 

DERNIER COUP DE CISEAUX

de Sébastien Azzopardi

Dans un salon de coiffure branché tenu par un homo haut en couleurs, des clients viennent se faire refaire une beauté, voire se faire tripoter !
Alors que la célèbre pianiste au dessus du magasin joue et par là irrite les oreilles du coiffeur en shorts, quand on apprend qu'elle a été assassinée c'est la stupeur !
La police, qui était en planque devant l'immeuble, veut élucider le plus rapidement possible ce crime, et va faire activement participer les spectateurs, c'est à dire nous.

C'était excellent !!!!!
On a bien ri, le policier (qu'il fallait appeler "Capitaine") n'avait pas la langue dans sa poche, interpellant les uns et les autres, les rebaptisant de surnoms divers : Gavroche, Cosette, Maïté, la mamie de Tipiak, etc... Selon les questions des spectateurs les réponses fusaient, sauf une fois où les comédiens se sont un peu retrouvés le bec dans l'eau.

Mention spéciale au gars qui jouait le rôle de Romain Canard (encore un canard au Moun, décidément...) : déjà le mini short il fallait le porter, mais danser, chanter, parler tout le temps, s'agiter du popotin, et s'asseoir avec le cul en dehors du fauteuil; là chapeau bas !
Le policier était bien, grande gueule comme il fallait. Son vieux stagiaire aussi. 
La blonde qui faisait la blonde de service le faisait parfaitement : belle et n'ouvrant la bouche que pour sortir des énormités.
Le client qui ressemblait à Manuel Valls, mallette porte-document à la main, faisait rire par son sérieux.
Et Madame Bioré !!! Une dame d'un certain âge au charme certain, qui avait l'habitude de parler aux gens comme à ses domestiques, et à remiser dans son sac quelques objets...
Bref de beaux personnages, et le public qui a vraiment beaucoup rigolé.

Il y avait également toute une adaptation "locale" : l'impasse Geneviève Darrieussecq où vit un des protagonistes, Dax qui est situé non en banlieue mais en rase campagne (on applaudit). Et l'excuse "j'ai aqua-poney c'est comme aquabike mais avec des poneys", c'est pas local mais ça fait rire!

Une sacré soirée, je vous recommande d'aller les voir, ils jouent à Paris!

A la pause débriefing dans le hall avec "mon capitaine"


Ayant voulu intervenir, j'ai levé la main en criant "mon capitaine" il m'a dit "oui" mais a tourné la tête pour parler à son stagiaire, et je n'ai jamais pu dire que le tshirt jaune tâché de sang avait un col en V, alors que celui que portait le coiffeur en première partie avait un col rond... 


mercredi 13 janvier 2016

ARRÊTE TON CINÉMA

Diane Kurys


Sybille, actrice reconnu tâtonne à écrire l'histoire de ses sœurs infirmières et de son père. Deux productrices barges la flattent, la poussent, la pressent, jusqu'à qu'elle finisse l'écriture. Le problème est que ça ne va jamais, et de changement en changement, alors que tout le monde met Sybille en garde contre les deux femmes, celle-ci fini par raconter l'histoire de trois prostituées et de leur père bandit...

Le casting est parfait et on se régale du numéro des actrices, Josiane Balasko en tête !
Fred Testot est un mari et père rassurant, gentil, sexy, parfait !
Et le clip vidéo de Claire Keim, Virgine Hocq et Hélène de Fougerolles est collector !!!
Une soirée de rire parfaite par ce temps de pluie, à voir.

dimanche 10 janvier 2016

MOUSSE ARMAGRUMES


Pour 4 personnes :

4 œufs (2 jaunes 4 blancs)
75 gr de sucre en poudre
1 bonne cuillère à soupe d'Armagrumes
250 gr de mascarpone

Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs très très fermes.
Battez les jaunes avec le sucre en poudre, ajoutez le mascarpone et battez encore.
Ajoutez l'Armagrumes et battez toujours.
Insérez les blnacs délicatement petit à petit pour qu'ils gardent le gonflant.
Versez dans des ramequins et réservez au frais au moins deux heures.
Régalez vous !

ARMAGRUMES est produit au Domaine de Labouc à Labastide d'Armagnac.
Comme son nom l'indique il est fabriqué à partir d'Armagnac et d'agrumes.

vendredi 8 janvier 2016

Parentis annonce les élevages retenus pour la San Bertomiu

Les irréductibles gaulois de Parentis ont annoncé les élevages de la Féria de San Bertomiu.
avec le retour des Los Manos ,triomphateurs de 2015 .
Le dimanche après-midi  , novillada concours avec des encastes variés et hors sentiers battus.
Le matin ,on verra avec plaisir  les coquilla-buendia de El Anadio dont un exemplaire est sorti l'an passé à la concours de Saint Perdon.
Il est probable que l'on ne verra pas les vedettes de l'escalafon novilleril .


jeudi 7 janvier 2016

Une non piquée et une corrida à Aignan le Dimanche de Pâques


Dimanche de Pâques 2016 :

11H00 : NOVILLADA NON PIQUEE
   4 ERALES DU CAMINO DE SANTIAGO pour 
                   Adrien Salenc
                   Baptiste Cissé
17H00 : 6 Toros DE ALBASSERADA   pour  
                                
                             SANCHEZ VARA
                             ALBERTO LAMELAS
                             CESAR VALENCIA

Propriétaire : José Luis de Samaniego
Finca principal : "Mirandilla" Gerena (Séville)

Origine : J-P Domecq (pimenté Veragua) et Tulio Vazquez
Devise : Vert, Incarnat et Blanc
Señal : Punta de espada à chaque oreille








PRIX DES PLACESPorte B CouvertPorte C OmbrePorte A SoleilPASS -18
Barreras68 Euros58 Euros58 Euros20 Euros
Contra-barreras63 Euros53 Euros53 Euros20 Euros
Delanteras63 Euros53 Euros53 Euros20 Euros
File E58 Euros47 Euros47 Euros20 Euros
File F52 Euros42 Euros42 Euros20 Euros
File G47 Euros36 Euros36 Euros20 Euros
File H47 Euros36 Euros36 Euros20 Euros

+ Location par téléphone à partir du 23 mars ( 05.62.09.20.96 )
Renseignements et Réservations : 05.62.09.20.96 ou bien par email :aignanytoros@orange.fr

La Junta des Peñas Aturines a choisi ses élevages pour 2016

Les membres de la Junta des Peñas Aturines persiste et signe.
Les deux courses organisées en 2016 auront une connotation torista avec deux défis entre des ganaderias "sérieuses".
Les cartels définitifs seront communiqués ultérieurement


dimanche 3 janvier 2016

JE COMPTE SUR VOUS

de Pascal Elbé

Gilbert Pérez a toujours menti et escroqué son entourage. Mais pour rester près de la femme qu'il aime, il faut qu'il gagne gros. Vivant en Israël car grillé en France, une connaissance lui propose des puces de cartes téléphoniques intraçables. Son imagination va faire le reste. 

Vincent Elbaz est impeccable, charmant, charmeur, manipulateur, on en redemande!!!
Julie Gayet est invisible, un peu comme dans la vie publique de notre président.
Ludovik, le frère de Gilbert est parfait lui aussi, et veut arrêter avant qu'on ne les arrête, mais voit bien que son frère est accro à l'adrénaline que toutes ces mises en scène lui procurent.
Zabou Breitman joue la commissaire de police, parfaite, un peu abasourdie par les sommes d'argent dans ce jeu qui la dépassent.
Anne Charier joue le rôle de la première victime. C'est un très long moment du film, où l'on voit toute l'emprise que prend l'escroc sur elle. Les arnaques suivantes sont juste effleurées.
En résumé : c'est bien, pas un chef d'oeuvre, disons que pour se distraire un soir de pluie c'est parfait. Et ça tombe bien, cette semaine il pleut ! 

vendredi 1 janvier 2016

CONCOURS DE NOUVELLES DE MUGRON


La Peña Mugronnaise organise le 16ème concours des nouvelles taurines dont les prix seront décernés à l'occasion des Pâques Taurines à Mugron le lundi 28 Mars 2016.

Ce concours, le 1er en son genre puisqu'il fut créé en 2001, est le seul à récompenser des textes consacrés à 2 formes de tauromachie : la corrida et la course landaise.
L’auteur de la meilleure nouvelle se verra attribuer un montant de 700€, le 2ème  recevra 300€ et le 3ème recevra 100€.

Un prix spécial jeunes pourra également être décerné aux candidats de -18ans.

Les trois meilleurs textes ainsi que les trois suivants seront publiés dans le recueil édité chaque année par la Peña Taurine Mugronaise.

La date limite de réception des nouvelles est fixée au 8 Février 2016
Ci-joint le règlement complet.

Pour tout renseignement vous pouvez nous contacter par mail: pena-taurine-mugronnaise@wanadoo.fr