DERNIER COUP DE CISEAUX

de Sébastien Azzopardi

Dans un salon de coiffure branché tenu par un homo haut en couleurs, des clients viennent se faire refaire une beauté, voire se faire tripoter !
Alors que la célèbre pianiste au dessus du magasin joue et par là irrite les oreilles du coiffeur en shorts, quand on apprend qu'elle a été assassinée c'est la stupeur !
La police, qui était en planque devant l'immeuble, veut élucider le plus rapidement possible ce crime, et va faire activement participer les spectateurs, c'est à dire nous.

C'était excellent !!!!!
On a bien ri, le policier (qu'il fallait appeler "Capitaine") n'avait pas la langue dans sa poche, interpellant les uns et les autres, les rebaptisant de surnoms divers : Gavroche, Cosette, Maïté, la mamie de Tipiak, etc... Selon les questions des spectateurs les réponses fusaient, sauf une fois où les comédiens se sont un peu retrouvés le bec dans l'eau.

Mention spéciale au gars qui jouait le rôle de Romain Canard (encore un canard au Moun, décidément...) : déjà le mini short il fallait le porter, mais danser, chanter, parler tout le temps, s'agiter du popotin, et s'asseoir avec le cul en dehors du fauteuil; là chapeau bas !
Le policier était bien, grande gueule comme il fallait. Son vieux stagiaire aussi. 
La blonde qui faisait la blonde de service le faisait parfaitement : belle et n'ouvrant la bouche que pour sortir des énormités.
Le client qui ressemblait à Manuel Valls, mallette porte-document à la main, faisait rire par son sérieux.
Et Madame Bioré !!! Une dame d'un certain âge au charme certain, qui avait l'habitude de parler aux gens comme à ses domestiques, et à remiser dans son sac quelques objets...
Bref de beaux personnages, et le public qui a vraiment beaucoup rigolé.

Il y avait également toute une adaptation "locale" : l'impasse Geneviève Darrieussecq où vit un des protagonistes, Dax qui est situé non en banlieue mais en rase campagne (on applaudit). Et l'excuse "j'ai aqua-poney c'est comme aquabike mais avec des poneys", c'est pas local mais ça fait rire!

Une sacré soirée, je vous recommande d'aller les voir, ils jouent à Paris!

A la pause débriefing dans le hall avec "mon capitaine"


Ayant voulu intervenir, j'ai levé la main en criant "mon capitaine" il m'a dit "oui" mais a tourné la tête pour parler à son stagiaire, et je n'ai jamais pu dire que le tshirt jaune tâché de sang avait un col en V, alors que celui que portait le coiffeur en première partie avait un col rond... 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Novilleros attention danger !

Chroniques taurines d'une petite Madeleine