vendredi 30 janvier 2015

Festival El Corazon :le cartel du cœur a été dévoilé



Nathalie et Gilles , chevilles ouvrières 
du Festival El Corazon, 
ont dévoilé le cartel de ce moment de solidarité 
auxquels sont conviés tous les aficionados ,
le 09 mai aux arènes du Plumaçon



lien pour voir le clip de présentation  ,Allions nos coeurs,sur You tube :https://www.youtube.com/watch?v=YDb_FrC5KcM#t=102

jeudi 29 janvier 2015

Imitation Game

de Morten Tyldum


Pendant la guerre de 40, Alan Turing, mathématicien peu doué pour les relations avec ses semblables, est contacté par les Services Secrets pour décoder les messages de la machine allemande "Enigma".
Mais il n'est pas seul (et l'enfer c'est les autres) il doit faire équipe, ce qui ne lui convient pas. Écrivant à Churchill, il devient le chef d'équipe et vire dans la seconde deux personnes. Il doit ensuite les remplacer, c'est ainsi qu'arrive Joan Clarke, dont il perçoit le potentiel, mais qui l'aidera d'une façon à laquelle il ne s'attendait vraiment pas.

Un beau film, que j'aurai intitulé différemment, peut-être "Enigma".
Les acteurs sont époustouflants, on ne s'ennuie pas une seconde.
La guerre vue sous un angle totalement inédit, avec tous les films qu'on a eu sur le sujet, c'est rare non? 
A voir absolument!!!

mercredi 28 janvier 2015

The elephant in the room

Cirque LEROUX
avec: Lolita Costet, Grégory Arsenal, Philipp Rosemberg et Yannick Thomas.
création et mise en scène : Charlotte Saliou







La troupe landaise, visiblement inspirée par l'esthétique des films noir et blanc, nous invite pour la soirée dans le salon de Miss Betty. Celle-ci, mariée et un peu pompette voit défiler son majordome, un anglais distingué et son mari.
Tout ceci n'étant que prétexte à acrobaties, équilibres, voltige...
Très spectaculaire par moments, un peu long parfois, ce spectacle tous publics a ravi la foule venue au Pôle Culturel du Marsan !

Garlin :on ne change pas une formule qui marche




 Toros à Garlin le 19 Avril

Le comité des fêtes de Garlin a reconduit la présence en piste des novillos de Pedraza de Yeltès ,élevage découvert dans cette placita béarnaise et la fiesta campera de l'opportunité qui  désigne le troisième novillero de l'après-midi .Fiesta campera qui a permis en 2014 de découvrir Alejandro Marcos et Guillermo Valencia.
Le matin on verra Jesus Enrique Colombo qui a triomphé à Maubourguet  qui rejoindra peut-être l'après-midi les deux espoirs révélés en 2014 en piquée :Alejandro Marcos et Joaquin Galdos







                                           11 h Fiesta campera de l'opportunité
                                            2 novillos de Pedraza de Yeltès pour
                                              Jesus Enrique Colombo (Venezuela)
                                              Luis Manuel Terreon (Espagne)

                                           16h30 Novillada de Printemps
                                             6 novillos de Pedraza de Yeltès pour
                                            Alejandro Marcos  (Espagne)
                                            Joaquin Galdos (Pérou)
                                           et le vainqueur de la Fiesta Campera matinal

 Et n'oublions pas le festival de garbure entre les deux courses!!!!!!







dimanche 25 janvier 2015

Arènes de Pontonx les 28/02 et 01/03/2015


Les Arènes de Pontonx renouent 

avec la tauromachie espagnole 

le 28 Février et le 1er mars 

à l'initiative de Juan Leal
Réservation au 06 75 75 41 33


Les cartels d'Aignan ont été annoncés



Les organisateurs d'Aignan ont annoncé 

leur cartel 

pour leur journée taurine du 05 avril 2015

Matin : novillada sans picador
4 erales de Jean Louis Darré pour 
Jabadi Ibanez
Tibo Garcia



                                              Après midi corrida de toros
6 toros de Concha y Sierra pour 
Javier Castaño
Jesus Manuel Perez Mota
Alberto Lamelas

Journée taurine des clubs taurins du Gers

Comme tous les ans, la temporada débute dans le Sud Ouest par la journée de rassemblement des clubs taurins du Gers.
La charge de l’organisation a été confiée cette année au Club Taurin de Rieumes (gersois de cœur et non conséquence de la nouvelle réorganisation des régions) et la Peña 53 de Vic.
Le club taurin vicois a prêté pour l’occasion les arènes Joseph Fourniol.
Et pour associer les voisins landais, c’est le ganadero de Montsoué, Guillaume Bats, qui a fourni gracieusement le bétail.

Le soleil, grand aficionado lui aussi, a assuré la partie confort thermique de la matinée.
Belle affluence avec 300 personnes qui prennent place dans la zone la plus ensoleillé des gradins.
Cette manifestation commence par la tienta de deux vaches d’origine Gallon à charge de Louis Husson  et du picador Laurent Langlois

La première vache met la tête dans la cape mais cherche l’appui du terrain des barrières.
Elle est faible, ne prend que deux piques sans vraiment pousser. Elle se réfugie dans une zone boueuse de la piste ce qui ne va pas l’aider à tenir debout. Elle chutera à plusieurs reprises. Louis la toréé en douceur, avec une certaine élégance, l'économise mais commet l’erreur de ne pas la sortir du secteur glissant qui lui sert de querencia. La vache est très noble  mais d’une noblesse fade qui combinée à sa faiblesse fait qu’elle transmet peu. Elle ne devrait pas être retenue.

La seconde est une jolie jabonera bien faite et charpentée. Elle est difficile à fixer mais prend quatre piques en poussant, la dernière en partant de loin. A la muleta elle est noble mais avec  du piquant .Elle va aller à mas grâce à une lidia appropriée de Louis Husson.
Sa lidia a permis de mettre en évidence les qualités d’une vaca encastée qui devrait être retenue.  


Sont sortis de second pendant la tienta, Thibo Garcia, Baptiste Cissé et le vicois Christophe.

En troisième sort un eral qui sera combattu par le gardois Thibo Garcia. Le bicho est costaud, mogon à droite suite à un accident de campo.

Dès le début, il serre à droite. Il prend avec bravoure une pique .A la muleta, c’est un manso con casta  version plus casta que manso. Il hésite et cherche l’homme à la première passe puis s’engage .C’est un très bon exercice pour le jeune novillero qui va réaliser un trasteo appliqué.

Comme tout débutant, il va alterner séquences où il domine et séquences où il est dominé par la caste de l’eral.


Le bilan est globalement positif et après deux épées, meilleure la seconde, le joven obtient une oreille. On le reverra avec plaisir à Arzacq et à Aignan.

Tout aurait été parfait si quelques ahuris du Crac, gourou en tête, n’avaient eu la mauvaise idée de s’inviter. Ils s’annonçaient 150, ils étaient à peine 25 tenus à distance des arènes par les forces de l’ordre. Après l’agressivité ils basculent dans la démagogie puante, surfant sans vergogne sur la vague « Charlie ». Nous les savions cons, nous les découvrons ignobles.

Prochain rendez vous taurin à Magescq ,le 15 février,pour l’ouverture officielle de la temporada française.

Discount

un film de Louis-Julien Petit


Aux Toiles du Moun

Un groupe d'employés d'un magasin Discount est menacé de licenciement avec l'arrivée des caisses automatiques. Ils décident alors de prendre la situation en main et, utilisant les produits jetés tous les jours par le magasin, de créer leur propre épicerie, une épicerie solidaire avec des prix cassés.
Avec la complicité et le silence des acheteurs, leur idée fonctionne bien. Mais la demande s'amplifie et les voilà amenés à voler des produits, puis à vider un camion de livraison.
Bien sûr, ils se feront prendre...mais je ne dévoilerai pas la fin de l'histoire.

Ce film est  un peu déroutant, par une manière de filmer originale et aussi parce qu'on ne perçoit pas d'emblée le propos du réalisateur : fait-il l'apologie du vol ? Les méchants seront-ils punis ?
On comprend tout par la pirouette finale, le sourire des " voleurs"et leur tendre complicité.

Certains ont pensé à Ken Loach  à propos de ce film. Oui, comme souvent chez Ken Loach il s'agit d'une peinture sociale, de la vie des humbles, de leurs difficultés. Mais il manque un je ne sais quoi pour que ce film atteigne la qualité des films de Ken Loach. Peut-être aurait-il pu être plus resserré, plus intense ou peut-être est-il juste un peu trop long ( deux heures). 
Malgré tout c'est un film intéressant et original au sujet ancré dans notre civilisation et qui fait réfléchir. Les acteurs sont excellents.
Et on est tellement bien assis aux Toiles du Moun !

samedi 24 janvier 2015

Rencontre entre aficionados et ganaderos à la Peña montoise A Los Toros

Peña  A Los Toros de Mont de Marsan : 
Les ganaderos du Sud-Ouest ont rencontré les aficionados

C’est devant une assistance très fournie que les cinq ganaderos du Sud-Ouest se sont prêtés au jeu des questions réponses animé par Florian Greck et Thomas Thuriez.

Cette conférence organisée par la Pena A Los Toros de Mont de Marsan a permis aux aficionados présents d’en savoir plus sur l’élevage du toro bravo, les origines des différents fers, les ambitions des uns et des autres ainsi que sur les difficultés rencontrées . Ils ont pu découvrir des hommes très différents mais tous aussi passionnés et qui ont su exprimer cette aficion  et nous la faire vivre.

Jean Louis Darré a confirmé sa passion pour l’encaste Guardiola  malgré les difficultés liées à l’élevage et à la commercialisation de cet encaste. Il a évoqué cette situation paradoxale qui fait qu’on lui réclame aujourd’hui plus de produits de l’Astarac alors que la difficulté  à les vendre l’a conduit à diminuer les camadas.

Jérôme Bonnet a parlé du long chemin qu’il parcourt pour construire son type de toro idéal en s’appuyant sur ses novillos d’origine Cebada Gago.

Pascal Fasolo (Malabat) a parlé des particularités de ses Atanasio Fernandez / Conde de la Corte, bichos compliqués en piste mais aussi complexes à élever.

Pierre Bats (Alma Serena) a parlé du choix qui l’a conduit à abandonner l’encaste Murube et à la remplacer par du Domecq et des résultats positifs obtenus.

Le benjamin Guillaume Bats (Casanueva) a évoqué les espoirs qu’il place dans la réorientation de son élevage avec le remplacement du bétail d’origine Sampedro par du « El Torreon »

 Chacun a décrit ses méthodes de sélection, de nourrissage et a expliqué les particularités  spécificités et difficultés des encastes qu’ils ont choisies .Ils ont décrit également leur toro parfait et ont évoqué la difficulté à concilier cet idéal avec la production d’un toro « vendable »

Tous sont confrontés à un équilibre économique difficile à trouver dans un marché en récession. Novilladas piquées et non piquées, le principal débouché de leur élevage, sont les premières touchées par les restrictions « budgétaires ».
Même si le Sud Ouest arrive à préserver ce type de course, leur diminution dans le Sud-Est et en Espagne met en péril la formation des jeunes toreros et les élevages français. Hors, comme le dit Jean Louis Darré, il n’y a pas de pays organisateur de corridas sans existence d’un ganado local.

Pour terminer sur une note optimiste, le « doyen » des ganaderos du Sud-Ouest a proclamé haut et fort son envie, partagée par ses confrères, de continuer à perpétuer l’élevage des toros bravos en pays gersois et landais.

Merci à Jean-Louis Darré, Pascal Fasolo, Jérôme Bonnet, Pierre Bats, Guillaume Bats pour nous avoir fait partager votre passion.
Il y avait plus de participants à cette soirée qu’à l’assemblée générale du Crac,  à nous d’être plus nombreux à Vic dimanche  que les disciples du gourou animaliste Garrigue.

mercredi 21 janvier 2015

A fêter ce week end à Vic et le 22 février dans les arènes d'Arzacq



Les aficionados et fans des Chroniques du Moun ne manqueront pas

 de faire leur fête aux antis ce dimanche à Vic 

et de fêter les Isabelle le 22 Février à Arzacq. 

Venez nombreux dans les deux cas.



dimanche 18 janvier 2015

Pâques aficionadas à Mugron


Le cartel de la novillada de Mugron verra la répétition de Louis Husson après son succès de 2014, les débuts de Léo Valadez en piquée et une opportunité offerte à Alejandro Marcos après sa courageuse prestation de Saint Perdon.
Les novillos seront de Baltasar Iban .


samedi 17 janvier 2015

Les souvenirs

film de Jean-Paul Rouve


Michel, retraité après une carrière à La Poste, s'ennuie dans sa vie, tandis que son fils vit en colocation avec un pote. Sa mère vient de perdre son époux, ce qui l'incite avec ses frères, à la mettre en maison de retraite. Mais les maisons de retraite c'est plein de vieux, surtout de vieilles, et elle ne l'est pas, même si elle a 82 ans. Elle fugue donc et envoie une carte postale à son petit-fils, qui vit en colocation avec un pote.

Même s'il ne se passe pas vraiment grand chose, si le rythme est lent, ce film a un charme indéniable, on passe un excellent moment et on rit très souvent.

Michel Blanc fait un excellent dépressif, Chantal Lauby, parfaite en épouse discrète mais présente (et belle sans retouche!), le jeune Mathieu Spinosi est parfait, qui ne rêverait pas de l'avoir comme petit-fils si attentif? Et son coloc, William Lebghil, est tout simplement hilarant!
En directrice de maison de retraire, Audrey Lamy est tout à fait énervante, on a envie de la gifler!
Mais la palme (le César pour l'ensemble de sa carrière?) revient à Annie Cordy, qui pétille tout au long du film, et adore son petit-fils, comme toutes les grands-mères ! A voir en famille !!!

jeudi 15 janvier 2015

Invincible

un film d'Angelina Jolie


J'avais déjà vu le premier film d'Angelina Jolie qui parlait de la guerre en ex-Yougoslavie et je l'avais trouvé très beau et profond, c'est pourquoi, je me suis précipitée au nouveau ciné des Toiles du Moun dès qu'Invincible est sorti.

J'ai trouvé ce film très éprouvant, par son sujet et par son réalisme. On souffre avec le héros, on a soif, on a chaud, on subit des tortures. Tout est magnifiquement filmé, peut-être un peu trop hollywoodien, et je me suis demandée comment on pouvait reproduire des scènes comme l'amerrissage manqué d'un avion sur l'océan, ou un bombardement en plein ciel, car il n'y a aucune scène d'archive.

Ce film marque, on n'en sort pas indifférent ou dégoûté, on en sort touché, marqué. Et puis c'est tiré d'une histoire réellement vécue, ce qui décuple les émotions.
A voir sa réalisatrice, on se demande comment une aussi belle femme, entourée d'enfants donc d'amour, très engagée dans l'humanitaire, peut produire des films aussi sombres, aussi durs. Mais ce que dit le film c'est que l'on peut survivre à l'horreur et aussi que l'on peut pardonner. Au final, c'est un film plein d'espoir et on sent que malgré tout, Angelina Jolie a foi en l'homme, en sa force, en sa capacité à se relever et à éradiquer les sentiments de vengeance et de haine.
J'ai beaucoup d'estime pour cette femme.

mercredi 14 janvier 2015

Conférence le 23 janvier à la Peña A Los Toros


Peña Taurine "A LOS TOROS "
Association fondée en 1975
2 rue Léon Lalanne - BP 163 - 40003 Mont de Marsan Cedex



PARLONS "TOROS" du Vendredi 23 Janvier 2015

Novillada non piquée de la Madeleine 2012 : premier "concours"
des ganaderos du Sud-Ouest au Plumaçon (Photo E. Erb)

Dans le cadre du 40ème anniversaire de l'association, la Peña Taurine A Los Toros propose un
débat autour de l'élevage du taureau de combat en France et est heureuse d'accueillir le
VENDREDI 23 JANVIER 2015 les 5 ganaderos du Sud-Ouest
Guillaume Bats
Ganaderia CASANUEVA (40)
Philippe et Pierre Bats
Ganaderia ALMA SERENA (40)
Jérôme Bonnet
Ganaderia LE LARTET(32)
Jean Louis Darré
Ganaderias L'ASTARAC et CAMINO DE SANTIAGO (32)
Pascal Fasolo
Ganaderia MALABAT(40)
Entrée libre.
Ouverture des portes au public dès 19h.
_______________________________________
Invités : Les 5 ganaderos du Sud-Ouest
Date : Vendredi 23 janvier 2015
Horaire : 19h30
Lieu : Peña Taurine A Los Toros, 2 rue Léon Lalanne (quartier des arènes) à Mont de Marsan

Retrouvez l'historique et l'actualité de la Peña Taurine "A LOS TOROS " : www.pena-alostoros.fr

Whiplash

film de Damien Chazelle


Andrew, passionné de batterie et de jazz entre dans la meilleure école de New-York afin de pouvoir intégrer la classe de Terence Fetcher, une sorte de psychopathe prof. Une fois qu'il y parvient, il se rend compte de toutes les difficultés qui l'attendent.
Un beau duo entre l'élève et le Docteur House du Jazz!!!
De belles scènes, on ne s'ennuie absolument pas (pourtant le jazz n'est pas ma tasse de thé) c'est plein de suspense et de transpiration, à voir!!!

samedi 10 janvier 2015

André Viard, en toute démocratie, je regrette ton tweet

La lecture d’un tweet d André Viard, repris dans la presse,  m’a profondément choqué  d’autant qu’il émane du président de l’ONCT. Je ne partage pas toutes ses positions taurines, mais nous nous sommes souvent trouvés côte à côte dans le combat contre les antis et c’est à ce titre que je me permets de le lui exprimer ma position.
 
André,
Les journalistes de Charlie Hebdo n'aimaient pas la corrida et alors?
Ils s'exprimaient avec des mots, des dessins et de l'humour. Au contraire de certains, ils n'ont pas transgressé la loi, ils ne nous ont jamais agressé devant les arènes, ni  n'ont perturbé une corrida.
Ils étaient anticléricaux, comme je le suis. Et jamais ils n'ont perturbé une cérémonie religieuse; Ils dénonçaient les extrémismes et les fondamentalistes qu'ils soient catho, juif, musulman, protestant, bouddhiste ou autre. Ils étaient très à gauche mais étaient capable d'aimer une femme "de droite".
A travers eux c'est la liberté d'expression qui a été assassinée. 

Je reconnais à André Viard le droit de s’exprimer, par contre André je ne te reconnais pas le droit de le faire au nom de l'aficion. Certains antis exploitent de façon ignoble (Hely, Crac, Colbac) les événements, et ton tweet me fait penser à ce type de comportement ou à l'amalgame nauséabond que fait l'extrême droite. 
Nous aficionados, à qui certains veulent restreindre leur liberté, nous nous devons de défendre cette liberté d'expression.
Le journaliste André Viard a le droit de penser et d'écrire ce qu'il pense, mais c'est ton opinion, je ne le partage pas  et j'ai le droit de dire que c'est une connerie. Il y a dans l'aficion des gens dont je ne partage ni opinions politiques, ni religieuses, comme il y a des gens qui n’aiment pas la corrida mais qui le font en respectant ma liberté.
Le fait de t’engager comme leader de l’ONCT t’oblige à faire clairement la différence entre ton rôle de journaliste, tes idées personnelles et ton rôle de militant pro-corrida. Ton tweet va être exploité par nos adversaires et peut nous gêner dans notre combat. Je te demande de repréciser qu’il s’agit du  point de vue du citoyen André Viard, que je peux comprendre et accepter au vue de ce que tu as pu subir de la part des antis et non celui du président de l’ONCT. Le sinistre Luthereau a été contraint à le faire suite à ces propos  sur le même sujet sur son blog, un aficionado que je pense plus intelligent que le voltigeur du Moun doit être capable de le faire.  

Et l’écrivait Beaumarchais, sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloges flatteurs
                     YO SOY CHARLIE 


Première novillada de la temporada

La temporada française démarrera comme de coutume à Magescqet comme de bien entendu les antis ne sont pas invités.

jeudi 8 janvier 2015

Je Suis Charlie







Gros rassemblement sur la place de la Mairie de Mont de Marsan.
Je n'avais vu pareille émotion palpable depuis l'hommage qui avait été rendu à Philippe Labeyrie.
Les inscriptions "Je Suis Charlie" remplaçaient les foulards bleus...
Plus de monde que pour l'ouverture des fêtes, car il n'y avait pas les podiums pour manger de la place. Quatre mille personnes à vue de nez...
J'entendais des jeunes dire "c'est mon premier rassemblement". Il est à craindre que ça ne soit pas le dernier.

Les contes d'Hoffmann

Opéra fantastique de Jacques Offenbach













Malgré les événements actuels (fusillade à Charlie Hebdo) la vie continue, et la vie culturelle avec elle. Pendant près de deux heures hier, nous étions dans les rêves ou la vie rêvée d'Hoffmann, ce poète amoureux.

Dans une taverne, il passe la soirée à raconter ses amours, tandis que sa Muse, qui a pris l'apparence de son meilleur ami, essaye de le ramener vers la Création.

Une soirée parfaite de musique, de chant, de mise en scène, avec des passages humoristiques et des clins d'yeux à l'époque actuelle. Une jeune troupe dont c'est seulement le second spectacle, et celui-ci comme le premier ont eu le Prix du Public au Festival d'Avignon.

http://www.envoleelyrique.fr/