Articles

Affichage des articles du mai, 2019

BEAU JOUEUR

Image
Delphine Gleize





la belle affiche est de Jean-Marc EMY
Voulant réaliser un film sur une histoire où l'héroïne rencontre un entraineur sportif, la réalisatrice Delphine Gleize, voyant Vincent Etcheto au milieu des garçons de l'équipe de l'Aviron Bayonnais, décide de changer de film! Nous voici donc avec un documentaire qui commence au moment où les Bayonnais, étant monté en Top 14, viennent de perdre sept matches d'affilée.

La mère de Vincent, qui connait les films de Delphine Gleize, lui a dit qu'il avait beaucoup de chance qu'une personne comme elle s'intéresse aux joueurs et à leur entraineur dans un moment pareil.
Vincent parle d'amour, de lien, de cocufiage. Il ne sait pas fonctionner autrement qu'à l'affectif. Alors Delphine Gleize a posé sa caméra au milieu des vestiaires, sur les bords des terrains d'entrainement, sur les bords de l'Adour lors des footings. "Delphine c'est un meuble" ont ils dit. Alors ils la contourne…

L'ART EN BALADE

Image
Exposition au CENTRE d'ART CONTEMPORAIN RAYMOND FARBOS
du 29 mai au 15 juin 2019
3 rue St Vincent de Paul
40000 Mont de Marsan
du mercredi au vendredi de 14h à 18h
le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h

Les enfants des écoles ont travaillé autour de l’œuvre de l'artiste Etchemaïté






















TOC-TOC

Image
pièce de théâtre de Laurent Baffie
Par la troupe des "AMIS EN SCÈNE"





Dans la salle d'attente d'un psychologue de renommé internationale, se croisent des patients ayant diverses formes de tocs. Le docteur ne se montrant pas, ils font connaissance...

Formidable pièce d'une drôlerie incroyable, sans les thèmes vaudevillesques habituels de maris trompés et de cadavre dans le placard. Remarquablement interprétée par cette troupe d'amateurs, amoureux du théâtre, les spectateurs éblouis ont passé une excellente soirée.
On a débuté par Grand Corps Malade pour finir sur "Mala vida"de la Mano Negra.
La salle du forum était comble, et la liste d'attente pour les éventuels désistements plus longue que mon bras. La prochaine fois il faudra la jouer au Molière!
Bravo à la mise en scène dynamique, qui a fait passer plus vite qu'un rêve cette histoire où se croisent d'étranges personnages. Bob : tu as oublié ton casque sur scène en partant.
C'étai…

REFERENDUMS A LA PELLE

Image

PONGISTE UN JOUR

Image
Pongiste toujours!

DOULEUR ET GLOIRE

Image
Pedro Almodovar

Salvador Mallo, réalisateur de films reconnus, a mal au dos, au foie, à la tête, aux genoux, et il n'écrit plus. Il se souvient de son enfance, des femmes du village, surtout de sa mère...

Comme toujours Almodovar nous raconte sa vie, sans toujours savoir où nous en sommes entre réalité et fiction. Comme 2019 est un très bon cru, on prend plaisir à le suivre dans les chemins escarpés de sa mémoire et de ses histoires.

C'est un peu pénible de voir Antonio Banderas se mettre un coussin sous les genoux pour atteindre le placard du bas... vu qu'on a que peu d'années d'écart... Sinon il a toujours autant de charme. Mais celui qui m'a sauté aux yeux, c'est celui qui joue "Federico", un bel argentin du nom de Leonardo Sbaraglia, de l'italien "sbagliere" qui veut dire "se tromper"... Un jour j'irai en Argentine...

En attendant, vous pouvez aller au cinéma, le week-end s'annonce pluvieux!

Premières analyses du début de temporada dans le Sud-Ouest

Image
(photos Matthieu Saubion et Nicolas Couffignal)
Séville se termine, Madrid démarre et les arènes du Sud-Ouest font une pause entre le Bolsin de Bougue et la novillada de Captieux. L’instant est propice pour faire une analyse de début de temporada en Gascogne et se projeter sur les cartels des principales Férias de notre région. Le fait marquant de ce début de temporada est le « No Hay Billetes » de Garlin. C’est le fruit du travail réalisé, depuis sept ans, par les organisateurs locaux combiné à l’effet « Dorian Canton ».
 Magescq, Arzacq, Mugron, Gamarde ont connu des affluences intéressantes pour le trésorier mais aussi indicatrices d’un regain d’intérêt.  Est il ponctuel ou pas ? L’avenir nous le dira mais sachons analyser ce qui a bien fonctionné (politique envers les jeunes ; sérieux de l’organisation, des toros et des cartels, toreros locaux taquilleros, …..) pour les transposer ailleurs. Le Sud-Ouest est une terre de novilladas non piquées. D’ailleurs deux courses ont été données …