jeudi 30 avril 2015

Novillada Concours d'Aire sur Adour : les novillos



Il sortira en sixième position 
et sera toréé par Andrès Roca Rey

Le Pablo Mayoral sortira en cinquième position 
et sera toréé par Louis Husson

Le Raso de Portillo sortira en quatrième position 
et sera toréé par Borja Alvarez



Le sobrero est de la ganaderia de Raso de Portillo


Il sortira en troisième position 
et sera toréé par Andres Roca Rey 
qui vient de triompher à Madrid


Il sortira en second 
et sera toréé par Louis Husson




Il sortira en premier vendredi prochain à Aire
 et sera toréé par Borja Alvarez





lundi 27 avril 2015

dimanche 26 avril 2015

FÊTE DES JARDINS


Un bon slogan pour les piquets !



des expositions d'un peu de tout...



de jolis pots bien alignés


des trucs qui ne pousseront jamais chez moi à cause de mes Attila locaux



Troç de boy




l'AAl/ALDRES venue présenter ses publications


cette année elle concerne le Parc Jean Rameau et l'höpital Ste Anne


L'élue à la culture, toujours de sortie !


Des sabots de bois



J'ai même vu des enfants sages




ça ne manque pas de piquant !



le loup surveillait de près !

vendredi 24 avril 2015

Programmation ARTE FLAMENCO 2015


Lundi 6 juillet 
à l'Espace Mitterrand à 21h
YO CARMEN par la Compagnie Maria Pagés
à la Bodega à 21h
SENTIDO par Rosa Negra


Mardi 7 juillet 
au Café Cantante à 20h
EL SONIDO DE MI LIBERTAD par Dani de Moron
FLAMENCONCIERTO par El Faru
à la Bodega à 21h
CRUZANDO EL PUENTE par la Compagnie Retorno Flamenco

Mercredi 8 juillet 
au Théâtre Municipal à 14h
TIRITITRAN par la Compagnie Laura Vital
à l'esplanade du Midou à 18h30
QUIERO DECIRTE BAILANDO par la Compagnie Carmen Gonzàlez 
au Café Cantante à 20h
IDENTIDATES de Pastora Galvàn
artistes invités: Juana la del Pipa, El Farru
à la Bodega à 21h
TEDA COLORA par Rafael Pradal

Jeudi 9 juillet 
à l'esplanade du Midou à 18h30
DE NO LLEGAR A TIEMPO par la Compagnie La Zambra
au Café Cantante à 20h
DE LA BARROSA A LA CALETA par Antonio Reyes et David Palomar
DE HUELVA A SEVILLA par Carmen Ledesma, El Chorro, La Susi
à la Bodega à 21h
POSESION FLAMENCA par la Compagnie Alexandre Romero

Vendredi 10 juillet 
à l'esplanade du Midou à 18h30
QUIERO DECIRTE BAILANDO par la Compagnie Carmen Gonzàlez 
au Café Cantante à 20h
PROMESAS DEL FLAMENCO avec David de Jacoba, El Yiyo, Gema Moneo, Aquilino Jimenez
TODA UNE VIDA avec La Cañeta de Malaga, Rancapino, Romerito de Jerez, Carreta de Malaga
à la Bodega à 21h
ASI LO VIVO par Manuel Gomez y su gente

Samedi 11 juillet 
à l'esplanade du Midou à 18h30
DE NO LLEGAR A TIEMPO par la Compagnie La Zambra
Cantante Gourmand à 20h
DE ANDALUCIA A MONT DE MARSAN avec Juana Amaya, Mercedes de Cordoba, Rafael de Carmen, Jose de la Tomasa. 
à la Bodega à 21h CALIMA en concert 
à la Bodega à 23h30 MAESTROS par le Taller Flamenco 

Pour les réservations c'est à partir du 5 mai 2015, et pour tous les autres renseignements, c'est sur leur site web !


Journée Toros y Peñas à Orthez

Cette journée est repoussée à une date ultérieure, à cause du temps pluvieux prévu!


La nouvelle association réunissant les 4 peñas Ortheziennes est en train de voir le jour officiellement sous le nom de la journée qu'elle organise le dimanche 26 Avril 2015: Toros y Peñas

Cette journée taurine a pour but principal d'éduquer les gens qui souhaitent venir apprendre et découvrir le monde de la tauromachie espagnole.
Pour que la journée soit ouverte à tous, nous avons décidé que les spectacles proposés soient GRATUIT.

Le 1er spectacle sera à partir de 10h avec une capea de 3 vaches pour l'école taurine Adour Aficion dirigée par le torero Richard MILLIAN, ce dernier prendra le micro tout au long du spectacle dans le but de commenter tous les faits et gestes que font les gamins devant les vaches mais aussi de les remettre à leurs places quand cela est nécessaire.
Une capea est trés enrichissante pour les novices car elle permet de comprendre rapidement beaucoup de choses par rapport aux complexités que détient un animal brave.

Le 2éme aura lieu vers 16h, une tienta (sans mise à mort) de 2 vaches du Lartet (élevage de toros dans le Gers) qui a remporté de nombreux prix taurins les années passées par la qualité de son bétail. Ces vaches passent ce jour là le test fatidique de la sélection, où elles deviendront, de futures reproductrices grâce à leurs qualités ou non.
Qui mieux pour mettre en valeur ces qualités que le meilleur novillero du Sud Ouest Louis HUSSON passé par l'école taurine Adour Aficion est originaire de Oeyreluy (Dax). Aprés chaque vache, l'éleveur et le novillero interviendront au micro pour vous expliquer leurs ressentis.

Une journée taurine en Béarn sans convivialité ne nous ressemble pas!
C'est pourquoi nous vous attendons dés 8h30 avec un petit déjeuner à la fourchette pour 6€ et à midi un repas pourra vous être servi pour 12€. Afin de pouvoir anticiper les choses nous vous demanderons de vous inscrire avant le mardi 21 Avril en envoyant un mail à torosypenas@gmail.com. Retrouvez nous également sur facebook Toros y Peñas Orthez

Il y aura également :
  • Une présentation de costumes de toreros que vous pourrez venir découvrir et toucher. 
  • Une visite du Toril vous sera également proposé 
  • L'habillage d'un cheval de pique
Tout cela vous sera commenté et vous pourrez poser toutes vos questions.

Un toreo de salon sur le sable du Pesqué sera proposé à tous ceux qui voudront y participer, du plus petit au plus grand, sous les conseils avisés du Maestro Richard Millian.

De plus, une bourriche vous sera proposée pour vous faire gagner des places pour la novillada de Valdellan le 26 Juillet à Orthez.
Et cette année, il y aura également un callejon pour cette même novillada à gagner ainsi qu'un callejon pour la corrida de Valdellan!


Pensez donc à réserver votre dimanche 26 avril pour venir partager notre passion ou celle qui en deviendra!
Faites également passer le message autour de vous afin de passer un moment de convivilialité autour des arènes

jeudi 23 avril 2015

Peña A Los Toros : Parlons Toros avec la Ganaderia Valdellan





PARLONS "TOROS" du Jeudi 30 Avril 2015
Dans le cadre du 40ème anniversaire de l'association, la Peña Taurine A Los Toros est
heureuse d'accueillir l'éleveur de toros de combat Fernando Alvarez Sobrado et son
représentant Jésus Manuel Martinez Pinilla, de la ganaderia

Valdellán

Dans la province de Léon, Fernando et Jésus ont choisi d'élever en 2002 du bétail d'origine
Santa-Coloma (branche Graciliano Perez Tabernero par Hoyo de la Gitana et Pilar
Poblacion). La philosophie : proposer un TORO intègre, avec de la présence, de la force et de
la bravoure.
Suite à quelques indiscutables succès, Valdellan est un des élevages les plus en vue du
moment.
 En 2015, les aficionados A Los Toros attendent avec impatience la corrida de Vic Fezensac
et la journée taurine complète d'Orthez.
Des échéances à l'importance capitale,à la veille de la novillada-concours d'Aire sur l'Adour,
les ganaderos nous expliqueront leurs attentes, leurs espoirs et leurs craintes...
Entrée libre.
Ouverture des portes au public dès 19h.
_______________________________________
Invités : Fernando Alvarez et Jésus Martinez de la ganaderia VALDELLAN
Date : Jeudi 30 avril 2015
Horaire : 19h30
Lieu : Peña Taurine A Los Toros, 2 rue Léon Lalanne (quartier des arènes) à Mont de Marsan
www.pena-alostoros.fr


mercredi 22 avril 2015

LE JEU

où y'a rien à gagner mais on y joue quand même!


Vous reconnaîtrez sans peine le bâtiment du fond, 
mais d'où la photo a-t'elle était prise? 

lundi 20 avril 2015

Garlin: Novillada émotionnante de Pedraza de Yeltès . Triomphe de Galdos Moreno

 Arènes de Garlin, dimanche 19 avril : Novillada de printemps
 photos de Romain Tastet



Brel a  écrit : « tu as voulu voir ta mère et on a vu ta sœur». A l’issue de cette journée taurine dans les arènes des Portes du Béarn, il aurait écrit « tu as voulu voir des novillos, on a vu des toros »
Superbes de présentation, les 8 novillos de la ganaderia Pedraza de Yeltès sortis ce dimanche à Garlin resteront dans la mémoire des aficionados présents et surtout dans celle des quatre novilleros. Ils ont tous fait preuve de bravoure face au cheval. 

A la muleta, seul le péruvien Galdos Moreno a su canaliser ses opposants .Par manque de métier, les autres toreros ont été souvent mis en difficulté lors des faenas et/ou au moment de l’estocade. Tous les toros seront applaudis à l’arrastre.
Comme l’an passé cette journée s’est déroulée en deux temps.

Matin : Fiesta Campera de l’Opportunité
2 novillos de Pedraza de Yeltès pour :
Jesus Enrique Colombo : vuelta
Luis Manuel Terron : salut
2/3 d’arènes
Le public, par son vote, a choisi Jesus Enrique Colombo pour compléter la terna de l’après-midi.

Le premier novillo très haut, met bien la tète dans la cape de Jesus Enrique Colombo. Bien réceptionné à la capote, le Pedraza sera mal placé face au cheval pour une première rencontre où il pousse. Très distrait, il mettra du temps à partir pour la seconde au cours de laquelle, il s’emploiera avec bravoure.


Le novillero sera applaudi après un excellent tercio de banderilles.
A la muleta, le novillo se révélera tardo .Il faut le solliciter pour qu’il démarre puis il charge avec force voire violence mais en mettant bien la tête dans la muleta.
Décidé le vénézuélien exploite cette charge pour enchaîner trois bonnes séries à droite puis une à gauche. Il commettra l’erreur de raccourcir les distances, sera mis en difficulté par les arrancadas du novillo. Il prolongera également trop la faena  alors que le Pedraza qui s’est beaucoup employé, baisse de ton.

 Jesus Enrique s’engage pour une très belle entière qui nécessitera l’utilisation du descabello (4 tentatives).


Triomphateur à Olivenza, Luis Manuel Terron faisait figure de favori. Son opposant, novillo costaud aux pitones abîmés dans le transport, baisse la tête à gauche et derrote à droite. Il ira à mas face au cheval grâce à la lidia efficace du novillero et le travail du picador Curro Sanchez qui n’est autre que le mayoral de la ganaderia .


Le toro est sérieux mais noble, il vient bien à gauche. Après un début de faena brouillon, Luis Manuel prend la mesure de l’animal et le fait aller à mas corrigeant son coup de tête. 

Hélas la mise à mort sera catastrophique (4 pinchazos, un quart et une demi lame et trois descabellos) privant le torero de tout espoir de qualification.

Après-midi : Novillada

6 novillos de Pedraza de Yeltès pour
Jesus Enrique Colombo (vuelta, silence)
Alejandro Marcos (silence, silence)
JoaquinGaldos Moreno (une oreille, deux oreilles)
Vuelta au 6ème novillo et salue du mayoral à l’issue de la course
Lleno

Le premier, comme ses  compagnons d’élevage, est une estampe de toros.
Il prend en poussant une première pique puis vient seul, sans lidia appropriée, pour les deux suivantes. 

Comme ce matin Jesus Enrique Colombo pose trois bonnes paires de banderilles dont une dernière excellente. Le toro est un peu faible en début de faena mais il se reprend rapidement. Après un bon début par doblones ,le torero enchaîne les passes sans s’imposer. 

Comme ce matin, il torée de trop près et sur le voyage. Le toro finit par prendre le dessus, c’est lui qui pèse sur le torero et non le contraire. Il est dur à fixer à la mise à mort, Après un pinchazo, le vénézuélien s’engage pour une entière qui sera efficace. (Vuelta après une petite pétition d’oreille).


Le second, autre estampe de toro, prend trois bonnes piques en mettant les reins. Il est noble et très encasté .Il nécessite comme tous les Pedrazas, une lidia exigeante .Alejandro Marcos se fait désarmer dès la seconde passe.


Désorienté, limite paniqué il va se faire très rapidement débordé par le novillo. Il toréé de trop près, s’envoie le bicho sur lui à la fin de chaque passe. Le garçon est vaillant mais manque trop de recours face à un tel opposant. 

Il met toutefois une bonne épée mais perd ses moyens au descabello (8 tentatives). (Silence, arrastre applaudie).

Le péruvien Joaquin Galdos Moreno a laissé un bon souvenir dans le Sud Ouest en non piquée. Il va confirmer les qualités entrevues lors de ses deux faenas garlinoises.

Son premier opposant au tamaño imposant, pousse sous une bonne première pique mais sera trop châtié lors de la seconde. Il n’en gardera pas de séquelle. Il vient avec vigueur mais avec fixité à la muleta en particulier à droite. Le péruvien saura exploiter ces qualités en tirant de bonnes séries à droite 


A gauche le novillo est moins clair . Après d’élégants adornos, le torero s’engage et tue d’une entière un peu basse .Il coupe la première oreille de la journée, l’arrastre est applaudie

C’est à nouveau un superbe toro qui sort en piste. 

Le toro fera preuve d’une grande bravoure face à la pique .Malheureusement il sera très mal piqué (trasera, pique reprise). Très bien banderillé, il s’engage avec force dans la muleta. Hélas Jesus Enrique Colombo n’a pas le recours nécessaire pour s’imposer face à un toro aussi encasté. 

Il va enchaîner des passes sur le voyage ans, peser sur son adversaire et il finit par lasser le public et son opposant qui finit par se décomposer. Il tue d’une entière basse et deux descabellos. (Silence, arrastre applaudie).

Le cinquième, lui aussi magnifique de présentation, sera le moins bon de l’envoi. Après avoir poussé la première pique, il va sortir seul des deux suivantes.


Pas dans un bon jour Alejandro Marcos va être à nouveau débordé par le Pedraza et se fera accrocher à deux reprises .Il tue à nouveau mal (un pinchazo, un entière plate et de côté et deux descabellos) (silence, arrastre applaudie).

Le sixième pose un problème au revisteros, trouver, pour le qualifier un synonyme autre que superbe, splendide, déjà utilisés pour les cinq premiers. Magnifique de présentation, il va faire preuve d’une très grande bravoure face au cheval. A trois reprises il charge et pousse longuement sous le fer. Contrairement aux autres chevaux utilisés ce jour qui ont tendance à ne pas résister à la poussée, celui utilisé en 6ème opposition s’est mis en opposition, essayant de bloquer la charge. Ce qui a donné un tercio de piques intense et émotionnant.


Les banderilleros sont mis en déroute au second tiers. Ce toro de bandera va trouver sur son chemin, un novillero alliant technique et élégance. Joaquin Galdos Moreno cite le novillo de loin et l’embarque dans de très belles séries à droite et à gauche le mettant en évidence et pesant sur lui. 

Le Pedraza semble dominer mais il va secouer le jeune torero lors d’une première entrée à matar. Joaquin s’engage ensuite pour une entière efficace. (Deux oreilles, vuelta).*

Le prix du meilleur picador est accordé à Luis Miguel Leiro qui a piqué le sixième. Joaquin Galdos Moreno sort en triomphe après avoir reçu le prix du meilleur novillero.

Grande après-midi de toros en terre garlinoise. Le très bon public a su respecter  le courage de ceux qui acceptent de se mettre devant de tels encierro Venant après celle de Mugron, elle confirme que le public apprécie les novilladas bien présentées et sérieuses. Elle confirme aussi qu’il y a peu de novilleros en capacité de les toréer  Autre confirmation qui va à l’encontre du tauromachiquement correct de notre époque, ce ne sont pas les chevaux qui font de grands tercios de varas mais les toros.


Dans la continuité de cette journée, rendez vous à Aire sur Adour le 1er mai (novillada concours), Parentis (tienta certamen) le 2 mai et Bougue (Bolsin) le 3 mai.