Articles

Affichage des articles du mai, 2015

Grande entrée pour la première corrida Gamardaise

Image
Arènes de Gamarde, samedi 30 Mai 2015 : corrida de toros en Pays Chalossais
6 toros de la ganaderia Benjumea (Portugal) pour Manuel Gomes Dias qui prenait l’alternative (salut au tiers, vuelta) Thomas Dufau (une oreille, une oreille) Juan Leal (silence silence) Emmanuel Lataste a sauté les second ,quatrième et sixième toros Lleno de quasi No Hay Billetes


Il s’en est fallu de peu que les organisateurs n’affichent la pancarte « No Hay Billetes » sur les guichets des arènes de Gamarde les Bains. Certains disent qu’être aficionado, c’est être un peu fou (au sens rêveur et passionné du terme), je préfère la définition provençale de l’afeciouna qui désigne celui qui a la foi. Il faut avoir la foi « a los toros » pour vouloir monter une corrida au fin fond de la Chalosse, qui plus est, un samedi quand on sait les montagnes de difficultés et la prise de risque que cela représente.  Deux gamardais, Jean Pierre Mesmer et François ont relevé et réussi le défi de remplir les plus de 2000 places de la c…

Vic :Le palmarès d'une féria en demi teinte

Image
Parallèlement à la Féria vicoise se déroule le Festival de Cannes. A l’issue de la manifestation cinématographique sont distribués un certain nombre de prix. Il m’est venu à l’idée de faire de même pour les quatre corridas gersoises.
La Palme d’Or du jury revient au toro Cubano de la ganaderia de Valdellan. très brave, il a été bien mis en évidence au premier tiers par le piquero Yvan Garcia. Toro de Bandera, à la muleta, il a débordé en fin de faena  Cesar Valencia par sa caste hors du commun, Il y a au cinéma des films cultes, le brave Valdellan figurera en bonne place dans le panthéon des toros cultes qui ont marqué l’histoire de la tauromachie gersoise.

Le Grand Prix  du Jury est attribué à Cesar Valencia. A la fois « indien dans la ville » par son physique et E T (extra torero) par son talent il a fait preuve d’un courage à tout épreuve et d’une grande  sincérité dans sa manière de toréer. Il lui reste à peaufiner sa technique mais il n’a que quatre mois d’alternative. Il a eu le cr…

Finale Pro d2 - Stade Montois Rugby vs Su Agen

Image

Résumé de la dernière corrida de la Féria Vicoise

Image
Corrida compliquée de Dolores Aguirre
Arènes de Vic Fezensac, lundi 24 Mai : 3 ème  corrida de la Féria 2015
6 toros de Dolores Aguirre Ybarra (le troisième rendu invalide après une pique a été remplacé par un exemplaire du même fer)
Rafaelillo: silence, salut au tiers Sanchez Vara : silence, silence Alberto Lamelas : vuelta, silence     Grande ovation pour le picador Juan« Titi » Agudo (cuadrilla de Vara) Vuelta du mayoral ¾ d’arènes Météo beaucoup moins désagréable que prévue

Comme d’habitude avec cette ganaderia, les toros de Dolores Aguirre, superbement présentés, ont eu un comportement allant de compliqué à manso. La tauromachie de combat a prédominé ce lundi à Vic. Ce type de corrida qui plait à certains aficionados (dont je fais partie) peut en « lasser » d’autres. Il faut, comme en 2014, un moment particulier (grand toro, torero qui se transcende face au danger) pour que l’unanimité se face dans le public. On a vu des toros qui étaient soit compliqués, soit manso et parfois les deux. A …

UNE BELLE FIN

Image
de Uberto Pasolini


John May fonctionnaire méticuleux, est employé pour rechercher les familles des morts de son quartier. Il exécute son travail avec rigueur, allant jusqu'à rédiger les éloges funèbres des disparus qu'il est seul à suivre dans leur dernier parcours. Mais sa lenteur et la restriction budgétaire font qu'il se retrouve licencié, juste après une dernière mission : retrouver la famille de son voisin d'en face, qu'il n'a jamais vu.
A voir, un film comme seul les Anglais savent faire. Il y a de l'humour, de la joie, de l'émotion. Et une belle fin. 

Résumé des deux corridas de la seconde journée vicoise

Image
Arènes de Vic Fezensac, dimanche 24 Mai :  2 ème  corrida de la Féria 2015 Un toro  d’anthologie, :Cubano Un grand élevage :Valdellan Un torero au grand courage : Cesar Valencia et Vic sera toujours Vic
6 toros de Valdellan (le quatrième s’est cassé une corne dès son entrée en piste et  a été substitué par un exemplaire du même fer) Paulita : salut au tiers, silence Medhi Savalli : silence, silence Cesar Valencia : une oreille, une oreille  (Valencia blessé lors de la première entrée à matar, le toro est tué par Paulita Vuelta au dernier Toutes les arrastres ont été applaudies Grande ovation pour le picador Yvan Garcia (cuadrilla de Valencia) auteur d’un tercio d’anthologie au sixième Vuelta du mayoral ¾ d’arènes Le Soleil a anticipé la qualité de la corrida et s’est invité en terres gersoises

Le dernier toro de Valdellan, répondant au nom de Cubano, va rejoindre les Garapito, Cornicorto, Pie de Lomo et Cantinillo dans le Panthéon des toros qui ont marqué l’histoire des arènes de Vic Fezensac Avant l…

LA TÊTE HAUTE

Image
d'Emmanuelle Bercot


Nous suivons avec grand intérêt le parcours judiciaire de Malony, un gamin dont le père est mort et la mère un peu perdue. De la première fois qu'il voit un juge à l'âge de 6 ans, jusqu'à ses 17 ans.
Un film formidable ! Si Catherine Deneuve est tout à sa place dans ce rôle de juge des enfants compréhensive et ferme, si Benoît Magimel est crédible en éducateur passé lui aussi par la case "délinquance ado", les deux qui crèvent l'écran sont le gamin et sa mère : Rod Paradot dont c'est le 1er rôle, et Sara Forestier qui n'en n'est pas à son coup d'essai, mais bluffe tout le monde en mère débordée, hystérique, pétée, paumée...
L'intérêt du film est aussi de nous montrer ce qui est fait pour la protection des mineurs, car on a rarement accès des procès concernant des mineurs (ils sont souvent à huis-clos) et les Centres Éducatifs Fermés, sont également fermés (comme leurs nom l'indique) au public. Donc grand film et…

Le cartel de la novillada concours de Saint Perdon est paru

Arènes de Saint Perdon au Plumaçon Dimanche 30 Août  Novillada Concours de Ganaderias
Novillos de Partido de Resina et El Cubo  pour Louis Husson
Novillos du Conde de Mayalde et de l'Astarac  pour Joaquin Galdos
Novillos de Dolores Aguirre et El Anadio  pour Juan de Castilla

Résumés des corridas de la Féria de Vic 2015

Image
Arènes de Vic Fezensac, samedi 23 Mai : 1ère corrida de la Féria 2015
6 toros de Cebada Gago pour Manuel Escribano : silence, silence Manuel Perez Mota : silence, salut au tiers Thomas Dufau : une oreille, silence Vuelta au troisième exemplaire Salut des banderilleros au cinquième et au sixième ¾ d’arènes Météo automnale
Superbes de présentation (du poids et surtout de la tête), les toros du jour étaient pour certains complexes (2,5 et 6) et les toreros du jour n’avaient ni les compétences, ni l’envie de les lidier correctement, pour d’autres toréables (1 et 4)  mais pas toréés, voire très noble (3) et sous exploité. Manuel Escribano a erré toute l’après-midi dans le ruedo vicois sans jamais réussir à lier plus de trois passes  Il passe à côté d’un quatrième qui offrait des possibilités à condition de s’investir dans la lidia. Il a en plus mal tué, sortant plus qu’il n’est entré à matar.

Perez Mota n’est pas un torero de corrida dure. Il a été complètement dépassé face à un premier toro compli…

JAUJA

Image
de Lisandro Alonso


Patagonie, 1882, un poste perdu au bord du désert. Un Capitaine danois fait suivre partout sa fille qui met en émoi les soldats du contingent. Une nuit elle s'enfuit avec l'un d'eux. Son père part à sa recherche...
C'est beau, c'est beau, c'est beau. Des paysages, un Viggo Mortensen parfait. Peu de musique, parfaite sortie pour un après-midi de pluie ! Plein de nominations pour des récompenses au Festival de Cannes 2014.

MADRID, la maison de Lope de Vega.

Image
L'entrée traversante donne dans le jardin.
Jardin potager, d'agrément, avec des orangers
(symboles de l'exil à Valence de Lope de Vega) et des figuiers.

Le puits et les bancs d'époque.

San Isidro, très aimé des madrilènes, même à l'époque de Lope de Vega.

Son bureau et la bibliothèque, avec un portrait de lui.

Le coin des hommes, fauteuils de différentes hauteurs selon le rang,
brasero au milieu et livres car seuls les hommes ou les moniales savaient lire.

Coin des femmes, coussins, brasero,
miroir (le même que dans le tableau "les Ménines de Vélasquez)

La cuisine


La salle à manger

Posé sur un lit d'enfant, la ceinture d'amulettes qu'on leur mettait autour de la taille pour le protéger (catho mais superstitieux, à une époque où 4 enfants sur 5 mourraient en bas-âge.

Pour en savoir plus sur Lope de Vega, vous consulterez wikipédia, ou bien vous irez vous même visiter sa maison. Je vous conseille la visite en français avec Carmen, qui maîtrise no…