ARGENTINA

Carlos Saura


Tout comme il l'avait fait à deux reprises pour le flamenco, où il avait réuni ceux qui le font vivre en 1995 et en 2010, Carlos Saura filme tous les rythmes typiques argentins.
De la chacarrera, à la copla, en passant par le carnavalito, la zamba, le chamamé, la double chacarrera, et ceux que j'oublie, nous voilà faisant le tour des sons de la grande Argentine.
Hélas, tout comme pour "Flamenco" les artistes sont filmés dans un lieu unique, dont nous ne sortons pas, aucune image extérieure.
Il y avait aussi des images d'archives d'Atahualpa Yupanqui et Mercedes Sosa (todo cambia)

Sinon j'ai passé 1h30 formidable, comme à un concert, j'avais envie d'applaudir à la fin de chaque morceaux, mais je ne l'ai pas fait, me rappelant que j'étais au cinéma.
Et puis Jairo chantait une chanson, et ça, vu que c'était l'idole de mon adolescence, ça vaut le détour. Il a toujours autant de voix et de dents, et ses cheveux sont gris. Mais il a bien vieilli ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Bilan de la temporada 2017