VERS LA LUMIÈRE

Naomi Kawase


Misako est audio-descriptrice de films pour les malvoyants. Passionnée par son travail, elle aime décrire les paysages qu'elle traverse pour elle même, comme si elle s'entrainait. Dans son village natal sa mère perd la tête, surveillée par une voisine. Et dans son travail, Misako rencontre Masaya Nakamori, un photographe célèbre qui perd peu à peu la vue. Voyant un coucher de soleil dans un livre, elle veut qu'il l'amène là où il a pris la photo.

Film sur la perte, que ce soit des êtres ou des sens, où bien sur la quête des souvenirs, des sensations. C'est poétique et déroutant, c'est japonais.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Ne pas tuer les toros ou comment tuer la corrida