LA FINALE

Robin Sykes





Projeté à la suite d'un accident domestique dans la famille de sa fille, personne n'a envie de s'occuper de "Papi Roland" atteint de la maladie d'Alzheimer. Surtout pas ses deux petits enfants, une gamine dégourdie et un grand ado adepte du basket. Hélas les parents retenus par un contre-temps, vont laisser le papi et l'ado face à face.

C'est vraiment excellent!
Thierry Lhermitte a toujours été un acteur que j'adore, et il est là encore exceptionnel. Sa façon de regarder dans le vide, de ne rien comprendre, de prendre l'air joyeux... Bref il n'a pas volé le Prix d'interprétation masculine du festival de l'Alpe-d'Huez !
Le jeune Rayane Bensetti, dont j'ai vu dans la bio qu'il avait beaucoup joué pour la télé, est parfait pour dynamiser (voire dynamiter) les scènes.
On se marre vraiment, car un malade d'Alzheimer est "sans filtre" et donc Lhermitte abuse d'un langage qu'on croirait sorti de la bouche de Thierry Roland. A se demander même si ce n'est pas lui qui est l'inspirateur. Mais pour un malade, parfois, chaque acte de la vie est une nouvelle expérience, et donc "la finale" ce n'est pas que la finale de basket du jeune JB (comme le whisky)

A voir ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN