dimanche 27 août 2017

QUE DIOS NOS PERDONE

Rodrigo Sorogoyen





Dans un Madrid estival accablé de chaleur, la tension monte entre plusieurs équipes de policiers de la brigade criminelle. Les équipiers Alfaro, violent, et Velarde, quasi muet car bègue, découvrent qu'un sériel-killeur et violeur de vieilles dames sévit dans le centre de la capitale. Hélas leurs supérieurs, ne voulant pas provoquer une vague de terreur alors que Benoit XVI s'apprête à venir visiter les espagnols, font tout pour effacer les affaires : et une crise cardiaque, et un vol commis par un drogué qui a mal tourné. Mais au cinquième meurtre, ils rappellent Velarde, et ce dernier rappelle Alfaro.

Un thriller haletant, où on soupçonne un peu tout le monde, où la chaleur semble tirer sur les nerfs de tous les personnages, où on ne voit pas passer les deux heures de films.
Bref, allez au cinéma ! (en plus c'est climatisé)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire