LA BELLE AFFICHE

On dirait bien que depuis des années, la lamentation au sujet de l'affiche des fêtes soit le sport local le plus prisé au Moun. Dès que l'image paraît, voici le cortège des gens se frappant le front, se battant les flancs, se fouettant le dos (symboliquement, quoique pour certains c'est peut-être physique aussi). Et pleurnichant sur les réseaux sociaux, au bar du coin, et dans la salle à manger de leurs amis.

La Madeleine (la pâtisserie) "hein, mais c'est une blague?"
Celles de 2007 et 2012 "y'a trop de rose"...
Les grands artistes : Hervé Di Rosa "mais il a écrit "Marzan" (c'est pour ça qu'il est arrivé en retard, le GPS ne comprenait pas) et puis on dirait un trou de balle avec des hémorroïdes" (son œuvre, pas lui)
Celle de Christian Lacroix : "non mais c'est trop "haute couture" trop bling bling..."
Celle de Loren : "non, mais c'est trop noir"
Et le "c'était mieux avant" : Garcia Campos qui a repeint toute la ville sur ses affiches : les arènes, le marché couvert, l'espace Mitterrand, le confluent et la Minoterie, la place de la mairie, le donjon et l'église de la Madeleine, les statues et le bar qui est de l'autre coté de la Minoterie, la place de la mairie et la poste, le cortège de Marie-Madeleine, je crois qu'il ne manquait que le bureau de César...
Les peintres locaux : Grillon et Cepeda "ah mais ça ne représente pas vraiment la fête, c'est trop taurin."

Et donc celle de cette année, avec deux types de réactions, selon si on connait l’œuvre de Botero ou pas. "c'est du Botero" "houuuu il a bien mangé le type!"

Si j'ai un regret à formuler, c'est que les affiches tant de Di Rosa, que Lacroix ou Loren, avaient été pensées pour Mont de Marsan. Celle de Toutain était une photographie d'une de ses œuvres, mais comme pas mal de sculptures de lui avaient été exposées en ville, cela faisait un lien logique.

Tandis que le Botero nous est balancé comme ça, comme il aurait pu l'être dans n'importe quelle ville. Il avait d'ailleurs illustré les fêtes de Huesca. Nous étions en voyage avec la peña Roquefortoise à Logroño, et mes compañeros se sont esclaffé en voyant les matadors si gros. J'ai bien essayé de les convaincre que Fernando Botero était un peintre éminemment connu, je ne suis pas certaine qu'ils m'aient cru.

Alors oui c'est bien d'avoir eu l'autorisation de Botero pour faire l'affiche montoise, mais cela n'a aucun lien avec la ville. Christian Lacroix, Hervé Di Rosa, Loren avaient vraiment joué le jeu, de plancher sur la spécificité des fêtes du Moun. Là rien. En plus tout ce vert...
Le point positif, mis à part la signature prestigieuse, est que ça donne l'impression que le torero a bien mangé aux bodegas, et c'est bon. Et nous irons le vérifier!

Et si l'affiche ne vous plait pas, n'oubliez pas : l'an prochain il y en aura une autre!

Commentaires

  1. Le choix des affiches se la "Madeleine" , sont largement débattues .... et personnellement je ne vois rien à redire au talent de Botero , il faut simplement se dire qu'une oeuvre comme celle-là , même si elle déplait à certains , fera plaisir à ceux qui voudront la mettre chez eux comme souvenir après les fêtes ; les affiches sont faites pour ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on aime Botero on doit pouvoir trouver des posters sans avoir attendu Madeleine!

      Supprimer
  2. Maintenant, une affiche est faite pour créer des commentaires, ce qui dans le langage moderne s'appelle "faire du buzzz". Cela semble être le cas avec celle de Botero, donc a priori, le but est déjà atteint. Certaines font preuve d'une certaine créativité, d'autres choquent. Et il y a le ventre mou. De toutes manières, il suffit de se rappeler ce qu'étaient les affiches de corridas dans les années 60 : toutes les mêmes avec "Si el tiempo no lo impide, a la siete de la tarde, seran lidiados seis magnificos toros etc etc etc". Ici et maintenant l'image évocatrice remplace l'insipide bla bla. Moi je dis tant mieux. Et si Botero veut me donner l'original, je le prends. Je pense même que je dirais alors merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et "seis toros limpios" maintenant sont-ils moins propres? ;)

      Supprimer
  3. Pourquoi ne pas faire un concours de peintres locaux, et aux votes pour ceux qui iraient voir l'exposition, celui qui aurait le plus de voix gagnerait. On pourrait essayer une année!! pourquoi pas!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait génial! Par contre il faut le proposer aux organisateur Régie des Fêtes/ Mairie, ici c'est un blog indépendant :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Bilan de la temporada 2017