Bonne non piquée à Hagetmau

Arènes d’Hagetmau, mardi 04 Août : Novillada non piquée de la Feria du Novillo 2015  
4 erales de Rafi Durand bien présentés, nobles, donnant du jeu, manquant parfois de forces pour
Tibo Garcia : une oreille, une oreille
Adrien Salenc : une oreille, une oreille
Présidence très pédagogue
Salut du ganadero
Sortie en triomphe des deux toreros
1/4   d’arènes (concurrence de la corrida de Villeneuve de Marsan) dont de nombreux enfants  sous un ciel couvert   
Le prix des organisateurs du Sud ouest est partagé entre les deux toreros.


Dommage qu’il y ait eu si peu de monde sur les gradins malgré les efforts des organisateurs en matière de tarif (9 euros pour quatre novillos). La concurrence avec la corrida de Villeneuve de Marsan y est certainement pour beaucoup. Point positif toutefois, la présence sur les gradins de nombreux enfants, l’effet pédagogique est certain.
Les erales de Rafi Durand, légers, bien faits et de têtes commodes ne présentaient pas de difficultés insurmontables. Ils ont permis aux deux jeunes toreros de répéter leurs gammes.

Le premier eral est très noble .Il met bien la tête dans la cape .A la muleta après un bon début de faena, il essaie, à la sortie d’une naturelle, de partir vers les planches. Avec autorité Tibo Garcia le reprend main et, un peu moins froid que d’habitude, termine sur de bonnes séries .Il coupe une oreille après une entière légèrement de côté.
Le troisième, joli jabonero, est plein de qualité mais il ne peut pas les exprimer à cause de sa faiblesse. La faena, commencée par le haut, lui permet de se reprendre un peu. Tibo Garcia peut alors plus le solliciter   et toréé ainsi avec plus de temple. Bon final avant une entière (de côté) et le gardois coupe une seconde oreille.

Adrien Salenc a été moins bien servi au sorteo. Son premier a du piquant et est manso.
Le torero doit composer avec le fort coup de tête et l’attirance vers les tablas de l’eral. La faena est intéressante car le novillero, déjà expérimenté, réussit à gommer une partie des défauts de son opposant. Il tue d’un quart de lame efficace et coupe lui aussi une oreille.
Le quatrième est costaud mais gacho. Il va alterner des phases où il s’impliquera et d’autre où il se comportera en toro décomposé .Le torero arrivera à chaque fois à le faire « redémarrer » Meilleur que le toro, le torero profitera des bons moments de l’eral pour déployer sa tauromachie variée et élégante. Une mise à mort un peu longue n’empêche pas l’octroi d’un trophée. Des deux tercios de banderilles réalisés par Adrien, c’est le second  qui est le plus intéressant.

Il faudra revoir les deux novilleros face à une opposition plus complexe (Montalvo à Rion et cocktail  d’élevage du Sud Ouest à Maubourguet pour Tibo et Valdefresno pour Adrien à Rion)

Ainsi s’achève la Feria du novillo d’Hagetmau, prochains rendez vous : Parentis (samedi et dimanche), Soustons et Maurrin (dimanche) avant la grande semaine du 15 Août.


Thierry Reboul

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Bilan de la temporada 2017