ARTE FLAMENCO vendredi 7 juillet 17

Spectacles du Café Cantante :

PEDRO EL GRANAINO

Après le chant d'ouverture, l'artiste a rendu hommage à Camaron de la Isla, 25 ans qu'il a disparu, et aussi à Henri Emmanuelli, créateur de Arte Flamenco, et de tant d'autres choses.
Puis les chants se sont enchaînés, buleria, etc... Tellement que je n'ai pas vu passer le concert.
C'était fabuleux, ce type est génial !!!!

EL BARULLO
Cara y cruz

L'artiste est très coquet et assorti ses tenues à celles de sa danseuse. Mais bon, quand on a un petit ventre, les chemises courtes nouées à la taille ce n'est pas ce qu'il y a de plus flatteur. Ni le chapeau cordouan, le même que Zorro, qu'on aurait dit posé sur le corps de Bernardo.
Il nous a offert cinq tenues différentes, ce n'est plus le Café Cantante, c 'est le Moulin Rouge. Ou Holliday on Ice.
Mis à part ces changements vestimentaires qui m'ont agacé, car pendant qu'il se change il ne danse pas, quand il danse il le fait très bien. Très belle maitrise du zapateando, sans être trop viril, voire avec une part de féminité, c'était une très chouette. Les guitaristes étaient parfaits. Le jeune chanteur ça allait (difficile de succéder à El Granaino) mais le vieux, ah la la...


LE CAFÉ MUSIC 

C'était la sortie de résidence de la guitariste française, accompagnée d'une danseuse, et d'un chanteur à la voix magnifique, forte et douce à la fois: Alberto Garcia.
Magnifique, une fin de soirée parfaite !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Bilan de la temporada 2017