UN OBUS DANS LE COEUR

d'après l'oeuvre de Wajdi Mouawad


Wahab (Julien Bleitrach) nous raconte cette nuit où sa mère est morte. Sa mère qu'il ne reconnaissait plus depuis ses 14 ans, âge où il avait fugué. Nous sommes chez lui, au Canada, après l'exil. Nous sommes dans le bus, sur le parking de l'hôpital, puis dans la chambre, et aussi dans les rues de sa ville natale avec les flash-back. Wahab nous explique sa vocation de peintre.

Franchement c'est pesant !
Alors parfois le texte est poétique, parfois vulgaire, mais toujours plombant.
L'acteur en jeans, tennis et veste à capuche, je trouve moyen, ça ne met pas du tout dans le contexte d'une histoire, fut-elle actuelle que de voir sur scène un jeune habillé comme dans la rue.
Quelques moments de lueur malgré tout, parce que l'acteur a du talent, et qu'il joue sa pièce sans discontinuer, sans manquer de souffle, et ça c'est une performance !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

YHANN KOSSY & LUCAS VERAN

Chroniques taurines d'une petite Madeleine

Bilan de la temporada 2017